P'tits bouts de vie

Quelques idées pour occuper les enfants durant le confinement

Je suis loin d’être la seule à partager mes idées (d’ailleurs elles ne sont pas toutes de moi, j’avoue…) mais mieux vaut trop d’idées que pas assez par les temps qui courent. 

Voici donc un petit condensé de ce qui a tenu petit Lu concentré plus de 45 secondes ces dernières semaines. Je suis consciente que je partage presque uniquement des activités réalisées en extérieur mais je pense que la plupart peuvent aussi se faire en intérieur.

 

Le parcours de motricité maison

C’est une idée de ma sœur et un gros succès ! En gros, il suffit de prendre un peu tout ce qui traîne dans les parages et de les répartir dans l’espace dont vous disposez avec des consignes différentes selon les objets.

Ici, par exemple, petit Lu devait sauter à pieds joints par dessus les manches à balais, ne mettre qu’un seul pied dans les carrés de mousses mais sans poser le second sur les dalles et grimper sur les pots retourner (en donnant la main quand même). Si on ne saute pas trop cela peut aisément se réaliser dans un salon je pense.

 

La décoration des (vrais) œufs de Pâques 

Comme on n’arrête pas de faire de la pâtisserie (et accessoirement de manger donc), on utilise beaucoup d’œufs (les pénuries c’est sûrement un peu de notre faute).

Pour cette activité il suffit de percer deux trous dans l’œuf avec une grosse aiguille. Ça c’est ce qu’on lit sur les sites et blogs bien comme il faut ! En réalité ce n’est pas si simple, j’ai du souffler comme un bœuf pour faire sortir le contenu de l’œuf, et ça ne me donnait pas franchement l’air intelligent (ni sexy d’ailleurs, mais on est confinement qu’on a dit). Bref, après cette bataille sans merci j’ai gagné et nous avions de jolis coquilles d’œufs même pas casser à décorer.

Alors, on reste sans voix devant tant de beauté ?

Pour être honnête cette activité n’a pas passionné mon fils et les résultats n’étaient pas exceptionnels esthétiquement parlant mais bon, peut-être qu’avec un enfant plus grand c’est plus adapté.

 

Qu’est-ce qui flotte ?

Très gros succès cette fois ! Il suffit d’un grand Tupperware, saladier ou tout autre contenant rempli d’eau et d’une pipette type doliprane pour expliquer comment l’air réagit à l’aide de l’expérience des bulles qui remontent.

Après n’a de limite que votre imagination, et celles de vos enfants (attention ils en ont beaucoup !) pour choisir quoi mettre dedans. 

Nous étions dehors et avons pris ce qui traînait autour : cailloux, bâton, lettres en mousses, objets en plastiques plein… petit Lu s’est vraiment prêté au jeu et a bien compris (Grâce à mes explications, continuité pédagogique qu’on a dit) pourquoi certains objets flottent et d’autres non. Il me disait dès qu’il plongeait quelque chose dans l’eau, « ça flotte parce qu’il y a de l’air » (ou l’inverse). 

 

Transvasement et pêche 

Comme tout enfant qui se respecte mon fils adoooore jouer avec l’eau. La météo de ces derniers jours lui a donné envie de nous réclamer sa piscine gonflable dix fois par jour, alors pour le faire patienter encore un peu je lui remplissais des sceaux et des Tupperware. 

On a commencé par transvaser d’un grand sceau vers un Tupperware à la louche en essayant de ne pas en mettre par terre et après 15 minutes il en a eu assez. On a alors ajouté tout plein de petites choses à pêcher avec la louche (principalement des cailloux). C’est tout bête, mais ça l’a amusé et occupé une bonne partie de l’après-midi.

 

Congélation et décongélation 

Petit Lu avait déjà fait ça à la crèche cet été, chaque enfant avait choisi un petit objet qu’ils avaient ensuite congelé. Intéressant pour se pencher sur les différents états de l’eau et sur la façon, ensuite, dont on peut faire fondre la glace. C’est maman pétille qui m’a rappelé l’existence de cette activité dans l’un de ce poste et petit Lu a beaucoup aimé. 

 

Dessiner des labyrinthe à voiture à la craie

Pour cette activité il suffit des quelques craies et d’une surface sur laquelle on peut dessiner… Je pense que si on a ne serait-ce qu’un balcon ça doit pouvoir fonctionner (selon le revêtement du sol bien entendu).

Tout est dans le titre, il suffit de dessiner des chemins entremêlés pour que l’enfant en fasse sortir sa petite voiture sans traverser les “murs” du labyrinthe, bien entendu.

Gros succès sur le moment mais ça ne l’a occupé que 10 minutes.

 

Voici pour ce petit tour d’horizon des activités super simples à réaliser avec ce dont on dispose à la maison. 

Si vous avez d’autres idées je suis toute ouïe, n’hésitez pas à les partager en commentaire !

 

Prenez bien soin de vous et de vos proches

***

 

Suivez maman chamboule tout !

9 commentaires

Répondre à Docteur Mamangue Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *