transat up an downAlors oui, je sais, c’est du vu et revu le thème de cet article, mais j’avais envie d’en parler quand même. Et comme dirait ma copinaute la Dinde, c’est mon blog et j’y écris ce que je veux, na !

Voilà pour la petite intro, maintenant passons aux choses sérieuses ! Car même si le sujet a été traité maintes et maintes fois nous n’avons pas tous les mêmes indispensables.

 

Avant l’arrivée de bébé Lu nous avions été plutôt minimalistes en terme d’achat, et ce principalement car je suis écolo il n’aurait pas sa chambre tout de suite (d’ailleurs il ne l’a toujours pas) et que je ne voulais donc pas être envahie d’objets que je ne saurais où ranger.

 

Nous avions donc un berceau (prêté par une amie), un transat Up and Down de chez Béaba (c’est un transat en hauteur, petite précision pour le novices), une baignoire sur pied, un coussin d’allaitement et un combiné trio Loola de chez Bébéconfort. J’avais prévu d’acheter plus de bazar mais comme bébé Lu, lui, a décidé de se pointer avec presque un mois d’avance, il m’a évité de dépenser de l’argent inutilement ! Je voulais, par exemple, acheter des biberons au cas où mon allaitement ne fonctionne pas (idée stupide, j’en conviens maintenant !).

 

Passons donc tout ce matériel en revu

 

Le berceau classique était très bien et nous a fait faire des économies, mais si c’était à refaire, je chercherais à me procurer d’occasion (pour le temps que ça dure, comme dirait l’autre) un berceau cododo afin de ne même pas avoir à me lever pour le mettre au sein, tout en pouvant garder une main sur lui pour l’apaiser et qu’on se sente encore plus proche (ben quoi, 40 cm au lieu de 80 ça change tout, non ?). J’aurais pu être encore plus minimaliste et le mettre dans mon lit directement mais j’aime bien avoir un peu de place pour dormir (même si, en ce moment, on fait une croix dessus à partir de 3h du matin).

transat up and down 2
A la bonne hauteur pour discuter !

 

Le transat Up and Down était, quant à lui, une très bonne acquisition je trouve ! Ça nous a permis de le mettre avec nous à table dès notre retour de la maternité, je pouvais l’installer près de moi quand je faisais la cuisine, … Bébé était “vraiment” avec nous plutôt que tout seul par terre. En plus nous avons un chien, un Cavalier King Charles d’une férocité sans nom capable d’attaques de léchouilles à tous moments, surtout quand une petite bouille d’amour sent bon le lait, et pour les premières semaines je préférais éviter. J’avais acheté ce transat 60€ sur Le bon coin et je l’ai revendu 9 mois plus tard 50€, sur ce coup là on ne s’est pas ruinés.

 

La baignoire sur pied (acheté je crois 30€, sur Le bon coin, again !), a été très utile également. Ça nous évitait de nous casser le dos à donner le bain de bébé Lu au ras des pâquerettes. Le tuyau de vidange me permettait de récupérer l’eau dans deux gros arrosoirs pour en faire profiter les plantes, petit bonus écolo ! Comme nous n’avons qu’une douche (oui les travaux peuvent parfois durer, dureeerrrrr…) nous utilisons toujours la baignoire en plastique, mais posée dans la douche, depuis que bébé Lu se tient bien assis tout seul.

 

cousin d'allaitement
Entre deux tétée bébé Lu me pique mon coussin d’allaitement

Mon coussin d’allaitement, acheté durant ma grossesse, sur les conseils de ma sage-femme, pour me soulager le dos. J’avais choisi un modèle de chez Doomoo pour sa douceur et ses micro-billes et comme je ne l’ai pas trouvé d’occasion, pas le choix je l’ai pris neuf. Tout de même 60€ mais je l’ai rentabilisé à fond ! D’ailleurs je l’utilise toujours quand je sens que bébé Lu a envie d’une tétée plus longue et ça me semble un achat incontournable pour faciliter les débuts d’allaitement.

 

Le combiné trio Loola, que dire ? Je le voulais absolument ! Papa d’amour avait beau dire que ça ne servait à rien d’avoir une nacelle, je n’en démordais pas, je voulais jouer à la poupée comme quand j’avais 5 ans et un beau landau que je poussais fièrement ! Résultat : je ne le dis pas trop fort mais il avait en partie raison. Nous avons mis une fois, une seule, la nacelle sur le châssis durant notre toute première balade. Grande Ju, papa d’amour et moi avons poussés fièrement à tour de rôle le beau landau bleu de bébé Lu et ce fut terminé. Ça a aussi été le seul jour où nous l’avons transporté dans la nacelle en voiture. Nous n’étions pas super rassurés, trouvant que finalement, niveau sécurité, ce n’était peut être pas le top, et nous avions raison. Par contre la nacelle est restée plusieurs mois dans le salon comme ça j’y posais bébé Lu quand il dormait et que j’avais besoin d’avoir les mains libres. Donc, niveau utilité de la nacelle je n’arrive pas à me prononcer.

cosy bébé confort
Petite sieste dans le cosy (c’est moins bien qu’au sein mais ça marche quand même !)

Pour ce qui est du cosy on l’a pas mal utilisé, en voiture et en guise de poussette. J’ai tout de même beaucoup plus porté que poussé mon fils, mais papa d’amour a toujours préféré la poussette.

Pour être honnête, si c’était à refaire je ne choisirais pas ce type de poussette. Je prendrais directement une poussette légère et compact sur laquelle on peut fixer un cosy. Parce que la Loola est particulièrement jolie, très confortable, mais elle pèse une tonne, ne rentre pas dans la coffre de ma toute petite Toyota Aygo et remplie quand même bien coffre de la plus grosse voiture de papa d’amour.

 

bébé dans le sling
Premier essais de sling concluant

Une chose que je n’avais pas eu le temps d’acheter avant d’accoucher, justement, c’est un moyen de portage. Mais dès cette fameuse première balade en landau j’ai senti que mon besoin de proximité avec bébé Lu n’était pas satisfait, sans compter que la poussette est souvent loin d’être pratique. Il me fallait un moyen de le garder contre moi le plus possible. Le porte bébé ne m’emballait pas pour un si petit bébé, l’écharpe et ces fameux noeuds m’effrayaient. J’ai donc coupé la poire en deux et choisi un sling (je dis “je” car sur ce coup là papa d’amour ne s’est pas prononcé !). Pour un petit bébé c’est un très bon moyen de portage. J’ai adoré la sensation d’avoir mon bébé coller tout contre moi sans avoir mal au dos (enfin jusqu’à ses 4 mois). Par contre comme je n’avais pas prévu mon coup, il a été acheté neuf plein tarif alors qu’en anticipant un peu j’aurais surement eu le temps d’en trouver un chez mon grand copain Le bon coin.

 

Voilà pour le gros de notre équipement, je pense que c’est assez minimaliste comparés à ce que j’ai pu voir chez d’autres, même si on doit surement pouvoir améliorer la performance !

 

Il y a aussi quelques petits détails à ne pas oublier afin d’avoir des débuts sereins.

Je pense, en particulier, aux soutien-gorges d’allaitement confortables, sans armature, et aux coussinets.

Pour la petite anecdote : Je suis arrivée à la maternité avec des soutiens-gorges d’allaitement mais pas de coussinet puisque je n’avais pas eu le temps d’en acheter. Au début, pas de soucis particulier, je ne mets pas de soutien-gorges quand je ne travaille pas donc ils étaient rangés dans ma valise. Les 48 premières heures et mon colostrum ne m’ont pas posés de problèmes, en revanche la montée de lait m’a transformée en fontaine ! L’horreur, je fuyais de partout ! J’ai appelé la sage-femme de garde en lui demandant si la maternité avait des coussinets à me dépanner en attendant le lendemain que papa d’amour m’en amène, mais non, la maternité n’en avait pas ! Donc on nous encourage vivement à allaiter, la maternité fournit le lait à celles qui ne le souhaitent pas, mais pas contre pas un malheureux coussinet à me dépanner ? La, j’ai pas tout compris et je ne comprends d’ailleurs toujours pas ! Alors ne faite pas comme moi et prévoyez au moins une boîte de coussinets jetables dans la valise de maternité, de peur de finir avec un rouleau de papier toilette dans le soutif (si, si, c’est du vécu !).

 

Et chez vous, qu’est ce qu’il y avait se la liste de courses puéricultures ?

Suivez maman chamboule tout !

10 thoughts on “Que prévoir pour accueillir bébé ?”

    1. C’est vrai qu’il a eu l’idée du siècle ce jour là ! Parce que la motricité libre j’adhère, mais c’est quand même sympa que bébé soit avec nous au lieu de par terre !

  1. Pareil pour le coussin d’allaitement, un Doomoo que j’utilise encore à chaque tétée et comme oreiller le soir 😍. Quand la descendance était petite elle faisait la sieste avec le coussin tout autour d’elle, bien calée et cela nous amusait beaucoup, nous avions surnommé ce coussin « l’utérus » et nous blaguions à propos de sa position en siège, ou plus rarement tête en bas prête à sortir 😅. Sinon j’ai aussi des photos comme celle où ton fils a la tête dessus, avec ce visage si expressif du style « ne t’avises pas de sortir de la pièce dans 5 minutes je veux téter » 😂.
    PS : merci pour le lien 😘 !!

    1. Ah là fan attitude du doomoo ! À chaque fois que ma soeur et son copain passent à la maison il squatte mon doomoo et veut repartir avec.
      C’est tout à fait ça le regard en mode « je ne quitte pas mon garde-manger des yeux, raboule la tétée !
      De rien, tu sais que j’adore ton site ❤️

  2. Moi je rajouterai une couverture qu’on amene partout pour poser bébé, pour le garder au chaud contre nous quand on l’a contre nous lors qu’une sortie ou juste pour un calin lors d’un apéro.
    Elle me sauve la vie régulièrement, en plus ya les odeurs de Papa et Maman alors c’est chic pour Bébé !

    1. Le coussin est un indispensable !
      Il m’a fallu longtemps avant de m’en remettre aussi, je te dis pas le tableau, bébé Lu qui tétait d’un côté pendant que de l’autre je colmatais les fuites au PQ 😂

    1. J’ai le dos assez fragile c’est aussi pour cela que je voulais absolument une baignoire sur pied. C’est vrai que ce transat est top pour le dos en plus de l’être pour l’enfant !
      Pour ton 4eme tu pourras toujours jeter un œil sur Le bon coin 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *