Lectures

Lecture d’été : « Pour une enfance heureuse » de Catherine Gueguen

Pendant les vacances, j’ai réussi à mettre à profit les siestes de petit Lu pour bouquiner. Pas mal des livres achetés cette année attendaient patiemment que je trouve le temps de les ouvrir. Comme de par hasard, il s’agit de livres ayant pour thème l’enfance et l’éducation (si on m’avait dit il y a 10 ans que je lirais ce genre de bouquins au bord de la piscine je n’y aurais pas cru).

Mais si vous me lisez, je suppose que vous aussi avez pour centres d’intérêts vos adorables petits morveux. J’ai donc envie de vous présenter ma première lecture de l’été (qu’en réalité j’avais entamé il y a des mois) :

Pour une enfance heureuse de Catherine Gueguen

Certains disent qu’il faudrait un permis de devenir parents, qu’ainsi il n’y aurait pas, ou moins, d’enfants malheureux. Je n’ai jamais été d’accord avec cette idée. Qui le délivrerait ce fameux « permis » ? Un humain peut-il réellement en juger un autre alors que nous avons tous été élevés différemment, que nous ne partageons pas forcément le même point de vu concernant l’éducation ? 

En revanche, en lisant Pour une enfance heureuse je me suis dit qu’une liste de livres à lire serait une excellente idée. Et pas seulement pour ceux qui souhaitent devenir parents mais pour toutes les personnes susceptibles d’être en contact avec des enfants, avec en première ligne, les professionnels de la petite enfance

“Repenser l’éducation à la lumière des dernières découvertes sur le cerveau” cette phrase d’accroche résume particulièrement bien ce livre. et elle tient ses promesses. 

Cet ouvrage est une merveille, riche d’informations scientifiques toujours illustrées par un cas réel auquel Catherine Gueguen a eu affaire afin de faciliter la compréhension.

Je vais être honnête, j’ai eu un peu de mal à « rentrer » dedans. Bien que les informations scientifiques soient exposées de façon assez accessible au lecteur, certaines peuvent sembler rébarbatives. Notons que la lectrice qui vous expose son point de vu est une littéraire pure souche qui faisait ses dissertes de français pendant les cours de sciences. Malgré tout, en me posant tranquillement et en me concentrant, j’ai finalement pris beaucoup de plaisir à le lire, il a juste suffit que je m’accroche les 50 premières pages. 

 

Mais alors, pourquoi cet ouvrage devrait-il être lu par tous les futurs parents ?

Simplement parce qu’il explique, en se basant sur des études et données scientifiques, l’importance de faire preuve de bienveillance envers les enfants

A l’heure où les éducations positives / bienveillantes sont souvent critiquées par les partisans du fameux « c’était mieux avant, on a pris quelques claques mais on en est pas mort », c’est tout simplement génial d’avoir cet ouvrage sous la main. En effet, difficile pour eux d’argumenter leurs points de vu face à des explications scientifiques. Notons que le but n’est pas seulement de leur clouer le bec mais bien de tenter de faire évoluer les mentalités.

Le message délivré, illustré et prouvé par cet ouvrage est particulièrement clair : il ne sort rien de bon d’une éducation « à la dure ». Les coups, les menaces, les humiliations et autres joyeusetés n’apportent que du stress à l’enfant. Il est, bien entendu, particulièrement nocif pour le bon développement du cerveau. 

Et c’est là que c’est vraiment intéressant ! Catherine Gueguen explique clairement que l’impact de tous ces mauvais traitements est visible sur l’état du cerveau. L’imagerie médicale prouve la détérioration que le stress inflige. Et la, le lecteur réalise vraiment que finalement les claques ne sont pas si inoffensives que ça… 

Mais elle ne se contente pas de mettre en avant la nocivité du stress généré par le manque de respect envers l’enfant. Le livre est divisé en chapitres traitant chacun d’une zone du cerveau. A chaque fois elle explique l’impact du stress sur cette zone. Elle illustre ensuite ces données par des exemples qui offrent toujours des alternatives bienveillantes. Elle ne se contente donc pas de dénoncer les attitudes délétères, elle offre des solutions et c’est aussi ce qui rend cet ouvrage si enrichissant, je trouve.

Je ne peux que vous inviter à le lire (et à vous accrocher au début si vous avez du mal à rentrer dedans) car c’est un livre particulièrement riche qui nous éclair sur le fonctionnement du cerveau et offre de belles pistes de réflexion sur les attitudes à adopter au quotidien avec nos enfants.

 

Et vous, l’avez-vous lu ? Avez-vous des avis à partager avec nous ?

 

Suivez maman chamboule tout !

16 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *