Lectures

Lecture d’été #2 « Serre-moi fort » de Carlos Gonzalez

Avec un peu de retard, j’ai envie de continuer à vous parler de mes lectures de l’été ! Il y a quelques temps, je vous avais déjà présenté Pour une enfance heureuse de Catherine Gueguen. Aujourd’hui, j’aborde mon coup de coeur de l’été :

Serre-moi fort de Carlos Gonzalez

 Cela faisait un certain temps qu’il était sur ma liste “à lire” (je vous ai dit que j’étais une fana des listes ?) et je n’ai pas regretté de l’y avoir inscrit, et surtout d’avoir enfin trouver/pris (je n’arrive pas à me décider sur la mention inutile à rayer) le temps de m’y plonger. 

Tout comme le précédent, je mets cet ouvrage sur ma liste de livre à lire absolument si l’on côtoie, de près ou de loin, des enfants en bas âge. L’avantage de Serre-moi fort, c’est qu’il se lit très bien. Aucun besoin de se concentrer pour “rentrer dedans”. On l’ouvre, on lit la première page, et sans s’en rendre compte on a parcouru, et assimilé, la moitié du bouquin (si on a pas été coupé au milieu par une petite voix, qui se fait vite insistante, à coup de “mamaaannnn heeeuuu !” ). 

Le cocktail parfait : de l’amour et du bon sens 

Ce livre nous dévoile le secret le mieux gardé de nos jours en matière de parentalité : si l’on sait écouter notre instinct, tout est simple. Oui, il existe bien une recette miracle pour qu’un bébé en bonne santé cesse de pleurer… Allons, que nous dit notre instinct primaire ? Si on entend la petite voix qui nous chuchote de le prendre dans nos bras, il n’y a plus qu’à l’écouter. Par contre, il ne faut pas prêter attention à ce qui vient juste derrière, le second murmure “mais il risque de prendre des mauvaises habitudes”. Celui-là, ce n’est pas notre instinct qui nous le dicte, c’est un mauvais conseil entendu et répéter. 

L’ouvrage est à l’image de cet exemple, tout en douceur et en simplicité. Basé sur l’écoute et le respect des enfants et de ses besoins, mais aussi sur ceux de la mère. Au fur et à mesure qu’on le lit on se dit “mais oui c’est évident”, comme lorsqu’on apprend quelque chose que l’on a toujours su au fond de soi. 

J’ai adoré la façon dont il redonne ses lettres de noblesse à la maternité. Oui, c’est bien le plus beau rôle du monde. Oui, les femmes ont droit de materner leurs enfants autant qu’elles le souhaitent. À part leur permettre de grandir dans la sécurité affective, ça ne leur fera jamais de mal, c’est promis !

 

L’enfant n’est pas un vil manipulateur

Combien de jeunes parents ont entendus tatie Jeanine leur dire que leur bébé ne cherchait qu’à les embêter, faisaient des caprices ? L’enfant serait, pour beaucoup, un être quasi-démoniaque qu’il est nécessaire de matter, et vite, avant qu’il ne prenne le contrôle sur ses parents, puisque c’est bien connu, il ne cherche qu’à les manipuler.

Dans Serre-moi fort, Carlos Gonzalez nous livre une vision bien différente (et que je préfère nettement) de l’enfant. Il qualifie l’enfant comme étant “quelqu’un de bien” qui ne pleure pas pour rendre l’adulte fou, mais bien parce qu’il a besoin de sa présence et de son amour pour s’épanouir. Il nous explique pourquoi nos enfants pleurent, pourquoi ils ont tant besoin de nous et à quel point répondre à leurs besoins est nécessaire. 

 

Nous sommes des mammifères

Carlos Gonzalez, ne se contente pas de nous rappeler que la nature nous a offert un instinct qu’il ne tient qu’à nous d’écouter. Il développe cette notion en nous rappelant qui nous sommes et d’où nous venons, en expliquant pourquoi les petits mammifères ont tant besoin de présence et d’attention. 

En effet, si l’espèce humaine n’a pas disparu c’est très certainement parce que nous avons toujours pris soin de nos petits, répondant à leur cris avant que les prédateurs du coins ne les entendent, les transportant partout avec nous. 

Un cadeau de naissance vraiment utile

 J’ai vraiment aimé ce livre dont la lecture est facile. Je trouve que c’est un beau cadeau à faire à de jeunes parents un peu perdus dans les conseils qu’ils reçoivent à la pelle sans même les avoir sollicités. La douceur et la bienveillance sont vraiment le fil rouge de cet ouvrage que je recommande sans modération !  

 

Suivez maman chamboule tout !

9 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *