La semaine mondiale de l’allaitement arrive à grand pas puisque cette année elle se déroulera du 20 au 26 octobre. Il s’agit d’une semaine dédiée à l’allaitement (comment ça vous aviez déjà compris ?) et en particulier à l’information et l’accompagnement des femmes allaitantes, jugé problématique dans beaucoup de pays (comment ça on s’en était déjà aperçu ?).

 

Cette année elle a pour thème “l’allaitement maternel : racine de vie”.

Voici comment le site de la COFAM le présente :

semaine allaitement

 

“Pour introduire notre réflexion, laissez-nous vous énumérer une curiosité de la nature.

Peter Wohlleben, ingénieur forestier et écrivain allemand affirme : « les arbres sont des êtres sociaux. Les arbres-mère veillent sur leur progéniture…”. Certains trouveront l’analogie trop audacieuse. Cependant, la science ne saurait lui donner tout à fait tort, car les preuves ne cessent de se succéder. P.Wohlleben ajoute : “En reliant leurs racines sur celles des jeunes, ils leur transmettent des glucides. On pourrait aller jusqu’à comparer cela à de l’allaitement.”

Je trouve ce thème particulièrement poétique. Cette comparaison de la femme nourrissant son enfant à celle de l’arbre ancien nourrissant les nouveaux par le biais de leurs racines entrelacées m’évoque bien l’image de la maman donnant le sein à son enfant.

Dans le fait d’allaiter il y a, à mon sens, une transmission bien plus importante que le simple fait de nourrir son enfant. L’allaitement me paraît être la continuité de la grossesse, après avoir fait “pousser” son enfant au creux de son ventre, la maman continue, à travers l’allaitement, à nourrir la vie encore si fragile de son petit grâce à son lait. Ce lait est une partie d’elle-même, que son corps fabrique spécialement pour ce petit être, s’adaptant à tous ses besoins pour qu’il puisse grandir dans les meilleures conditions possibles, qu’elles soient physiques mais également affectives, grâce au contact si particulier qui se créé entre la maman et son bébé au moment de la tétée.

 

Je ne vous apprends rien en déclarant que l’allaitement me passionne. Et comme le thème de cette année le présente sous une forme qui sort un peu de l’ordinaire c’est pour cela que j’avais envie de vous en toucher deux mots (j’ai conscience d’avoir largement dépassée les deux mots, même si je suis extrêmement nulle en calcul !). Je trouve particulièrement intéressante la prise de conscience qui, depuis quelques années, met l’accent sur l’importance de l’allaitement du point de vu de la santé, bien entendu, mais également de celui de l’équilibre et du bien être affectif de l’enfant et de la mère. J’aime l’idée que, par le biais de l’allaitement, l’on créé des racines à son enfant pour qu’après, grâce à elles, il puisse se développer en autonomie. D’ailleurs, cela ne vous rappelle pas un peu la base de l’éducation bienveillante, la théorie de l’attachement, tout ça tout ça ?

Cette image de lien par les racines et d’échange de vie entre la mère et l’enfant met très joliment cette problématique en exergue.

 

Alors, pour être tout à fait honnête, je me suis d’abord dit que le thème était, certes poétique, mais aussi quelque peu élitiste. Je ne suis pas certaines que toutes les femmes y seront réceptives. Oui mais… pour s’intéresser à cet événement il faut déjà se sentir un minimum concernée et/ou intéressée par le sujet. Alors après tout, pourquoi ne pas se laisser aller à cette belle interprétation de l’allaitement et véhiculer cette idée qui, si elle est présentée simplement, me paraît pouvoir toucher beaucoup de mamans.

 

Du coup, pour fêter la semaine de l’allaitement, je vous prépare un petit programme sympa à venir ! La suite au prochain rendez-vous !

Et vous, est-ce que ce thème vous inspire ?

Suivez maman chamboule tout !

8 thoughts on “L’allaitement maternel : racines de vies”

  1. J’adore l’affiche ! Le thème est poétique mais concrétement cela ne m’inspire rien du tout 🙈.
    Donc tout bientôt la blogosphère va être inondée d’articles sur l’allaitement 🤔… C’est bon à savoir !

    1. Oui je pense en effet qu’il faut te préparer à cette éventualité ! C’est dommage que ça ne t’inspire pas car tu aurais pu nous faire un petit exposé sympa qui nous aurait bien fait rire j’en suis certaine 😜

  2. Comme maman dinde, Quand j’ai lu le déroulé du thème, je ne me suis pas sentie concernée (alors que le titre est fort joli !), car ils pointent la malnutrition, la pauvreté … et comment l’allaitement est un poids de taille dans la sécurité des enfants qui vivent dans de terribles conditions.
    Mais ceci dit l’idée des racines me plait énormément, ça me parle, surtout ton interprétation !
    Je prépare aussi des article sur l’allaitement … hihihi 😀

    (par contre, je me permets, tu as une coquille dans tes dates, la smam a lieu du 14 au 20 😉 )

    1. Oups tu as raison j’ai fait une boulette sur ce coup là, il faut que je rectifie, merci !
      Je suis contente que mon interprétation te plaise et j’attend tes articles avec impatience !

  3. C’est un thème très poétique mais je doute qu’il touche les femmes dans les CSP les plus modestes alors que ce sont celles qui allaient proportionnellement le moins. Mais un point très intéressant est soulevé: la problématique du retour au travail et de la poursuite de l’allaitement. Il y’a rarement de lieux dédiés pour que les femmes puissent tirer leur lait. Elles se retrouvent donc souvent à la faire dans une cabine de WC exigue. Vraiment pas top !

    1. Oui je suis d’accord avec toi sur le fait que ce thème ne touchera pas tout le monde, d’où le fait que je l’ai trouvé élitiste. Mais au final j’ai l’impression que cette semaine de l’allaitement n’est connue que par les intéressés (tout du moins c’est mon impression). Alors je me dis que si ces femmes intéressées peuvent présenter cette idée de racines de vies à d’autres pourquoi pas…
      Je suis tout à fait d’accord avec toi sur l’énorme difficulté que représente le fait de tirer son lait après la reprise du travail. Moi je n’ai pu le faire que parce que je rentre déjeuner chez moi et c’est une problématique sur laquelle il serait bon de vraiment se pencher !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *