P'tits bouts de vie

Et si on respectait la pudeur des enfants ?

Encore une idée de billet qui me m’est venue en allant chercher mon fils à la crèche. Après tout, quoi de mieux qu’un endroit où sont réunis tant d’enfants – et de parents – différents, pour trouver de l’inspiration ?

Posons le décors

Je viens de finir les transmissions avec l’auxiliaire, c’est au tour du papa qui attend derrière moi. Petit Lu a du mal à lâcher son puzzle alors je le laisse tranquillement terminer. J’entends donc la conversation du papa qui patientait pour les transmissions. Petit point sur la journée, les repas, la sieste… puis, il demande à son fils de dire au revoir à ses camarades et à l’auxiliaire. Le petit garçon veut faire un bisous sur la bouche de l’auxiliaire qui lui explique que c’est juste pour les amoureux, mais qu’ils peuvent s’en faire un sur la joue. Alors le papa raconte que son fils a déclaré qu’il avait une amoureuse. Lorsque ses parents lui ont demandé de qui il s’agissait, il a répondu M, l’auxiliaire de service ce soir là. Tout le monde sourit et trouve cela mignon. Tout le monde sauf le petit garçon devenu rouge pivoine qui se cache derrière son papa. Mais son papa, sans considération aucune pour la gêne de son fils, insiste lourdement : « hein, que tu as dit que M était ton amoureuse, allez fais pas ton timide ».

Je ne suis pas une maniaque qui décrypte tous les faits et gestes des autres parents. Mais, non d’un arbre en bois, ça ne gêne personne, sous prétexte que c’est un enfant, que l’on mette à nu comme cela ses sentiments devant d’autres personnes sans aucune considération pour sa pudeur ?

Ce petit garçon a 3 ans, il est tout à fait en âge de ressentir de la gêne. Et cela sans parler du sentiment de trahison qu’il peut avoir envers son papa. Il lui a confié un secret parce qu’il lui fait confiance et devant tout le monde son papa il le dévoile.

 

Apprendre à considérer les enfants autrement…

J’ai bien conscience qu’il ne s’agit pas de méchanceté de la part de ce papa qui a juste raconté une anecdote qu’il a trouvé mignonne. Mais ce type d’attitude démontre autre chose : on a souvent tendance à ne pas porter la même considération à un enfant qu’à un adulte. Ce papa aurait-il fait de même avec l’un de ses amis ? Je ne pense pas…

Il est vraiment temps de reconsidérer les positions que nous autres, adultes, adoptons par rapport aux enfants. De les considérer comme des individus à part entière avec les émotions qui les habitent. On parle souvent d’inculquer le respect aux enfants, ce même respect qui, d’après certains, se perd chez les nouvelles générations. Mais quoi de mieux, pour le leur inculquer, que de commencer par respecter les enfants dès leur plus jeune âge ? Le pouvoir de l’exemple peut-être merveilleux, si tant est que l’on montre le bon.

Alors, interrogeons-nous sur les sentiments des enfants, mettons-nous à leur place, et demandons-nous de quelle façon nous aimerions être considérés si nous avions leurs âges et des cerveaux trop immatures pour gérer nos émotions ?

Je tiens à préciser que ce billet n’est absolument pas une leçon de moral. Je suis certainement la première à faire ce genre d’erreur sans même m’en rendre compte car j’ai aussi été élevée de cette façon. Je sais que la plupart des gens ne pensent pas à mal lorsqu’ils manquent de considération ou de respect aux enfants. Loin de moi l’idée de chercher à culpabiliser, j’aimerais plutôt ouvrir une petite porte à la réflexion pour que l’on tente, tous ensemble, de faire évoluer notre façon de considérer les enfants.

 

Et vous, comment considérez-vous les enfants ? Vous étiez-vous déjà posé la question ? 

 

Suivez maman chamboule tout !

26 commentaires

  • Nanakie

    100% d’accord.
    D’ailleurs je suis souvent gênée d’entendre les transmissions des autres (sas d’entrée très petit dans notre crèche) notamment les accidents de pipi/caca des loulous … mais le pire est quand le parent interpelle l’enfant aussitôt: « Ah ben alors t’as fais pipi dans ta culotte?! » Arg ….. un peu d’intimité pour ce petit, de grâce!

    • Maman chamboule tout

      Nous les transmissions ne se font pas dans le sas mais dans la salle de vie du coup on peut s’éloigner un peu si ce n’est pas notre tour tout de même. Au final ce n’est pas ça qui me gêne car en parlant doucement ça ne poserai pas de problème ! Comme toi je suis malheureusement souvent témoin de ces fameux problèmes de continence, et ce n’est pas les auxiliaires qui le crient haut et fort mais les parents !

  • Benetthons

    Ma mère a fait ça longtemps et très tard. Nous habitions le collège et je la revois montré mon premier petit ami à ses copains par la fenêtre qui donnait sur la cour. C’était horrible. Plus petite j’étais amoureuse du fis d’amis de mes parents… La première chose qu’elle a fait… Leur dire!!! C’était terrible!!!! Aujourd’hui je ne parle jamais de tout ça devant les autres… C’est le secret de ma fille… Puis le plaisirs qu’elle a de dire « j’ai un amoureux »… Je n’ai pas envie non plus de lui voler ça… Par pitié ne faites pas ça les paretns… ça laisse des marques à vie, vraiment, chez vos enfants…. C’est vraiment extrêmement violent.

    • Maman chamboule tout

      Je te comprends, ça créé de très mauvais souvenirs et en plus les enfants qui vivent ce genre d’attitude de la part de leurs parents ne leur font plus confiance après !

  • Charlotte - Enfance Joyeuse

    Alors déjà dès le titre de ton article, j’étais conquise !
    Je suis bien d’accord avec toi et avec le constat que tu dresses… On prend parfois peu en considération la pudeur des enfants… J’ai soulevé de nombreux projets en crèche autour des temps de soin où l’enfant est en partie dénudée. Non, les parents n’ont pas à venir en salle de soins chercher le paquet de cotons à ce moment là. Non, tous les enfants n’ont pas à aller aux toilettes en même temps en se regardant les uns les autres… La question de la pudeur est vaste ! La gêne des enfants dans de nombreuses situations, dont celle que tu présentes, existe ! Et il nous revient en tant qu’adulte de l’entendre mais surtout… De la respecter 😉

    • Maman chamboule tout

      Je suis d’accord avec toi Charlotte, c’est un vaste sujet ! Grande Ju qui a tout de même 12 ans se souvent encore des toilettes communes de maternelle et elle en garde un souvenir atroce !

  • une mummy

    Tu pointes là deux phénomènes qui me dérangent: le manque de pudeur en effet, à croire que tout ce qui concerne son enfant relève du domaine public et aussi la minimisation de leurs émotions. Comme si un enfant amoureux, ce n’est pas vraiment important, il est petit, c’est juste « mignon ». Ce qui est à mes yeux une grossière erreur et un manque de respect nuisible pour l’enfant. On sait que les petits n’ont aucune capacité de recul sur leurs émotions, raison de plus pour en prendre bien soin!

    • Maman chamboule tout

      Je pense que malheureusement trop de personnes ignorent que les enfants n’ont pas de capacité de recule sur leurs émotions. Et comme en plus nous vivons dans une culture de rejet des émotions c’est d’autant plus difficile à intégrer ! Mais ne perdons pas espoir, ça viendra un jour !

  • Workingmutti

    J’avoue que j’aurais été hyper gênée par le comportement de ce parent… Personne n’a envie de voir son intimité affichée, avec une pointe de sourire moqueur quand même (même s’il n’y a rien de méchant la dedans).

    Ma mère est comme ça. Elle discutait avec une connaissance devant le collège. Ses filles, qui fréquentaient le collège attendaient à côté d’elle. Ma mère n’a trouvé de mieux que de dite haut et fort  » ah Workingmutti elle complexe vachement car elle a de petits seins. Il faut lui dire de pas complexer et que c’est rien d’avoir des petits seins ». Le tout a un bon volume sonore. Tout le monde se marrait devant le collège.
    Je vous laisse imaginer le bonheur les jours suivants.

    • Maman chamboule tout

      Ma pauvre, j’imagine la honte de l’adolescente devant le collège qui se prend ce type de réflexion devant tout le monde ! Comme il faut toujours voir le bon côté des choses ça permet de se rendre compte qu’on souhaite autre chose pour nos enfants…

  • Le Rire des Anges

    Je n’y ai jamais réfléchi mais je ne fais jamais ce type de commentaires. Je pense en avoir souffert Petite et je n’ai pas envie d’en faire souffrir mes enfants…
    C’est quand même tout à fait indélicat…

    • Maman chamboule tout

      Je t’avoue que je n’y aurais pas forcément réfléchis si je n’avais pas été confrontée à cette situation… comme toi ça ne me serait pas venu à l’esprit mais visiblement ce n’est pas le cas de tout le monde !

  • Docteur Mamangue

    Petite piqûre de rappel que ton article ! Ce respect de la pudeur des enfants me semble évident et pourtant je suis sûre que je l’oublie parfois dans la vie de tous les jours.
    Il me fait aussi réfléchir à la question de l’intimité, à ce que j’écris sur mon blog et raconte d’eux. J’espère que l’anonymat et la bienveillance que je mets dans mes propos suffisent mais tout cela me questionne à la lecture de ton article et d’autres sur ces sujets.

    • Maman chamboule tout

      C’est vrai que sur nos blogs nous parlons de nos enfants, c’est une problématique à laquelle j’ai déjà aussi pensé. Je pense que l’anonymat permet d’éviter tout problème aux enfants, que même en grandissant ils ne seront peut être pas au courant qu’on parle ou qu’on a parlé d’eux sur nos blogs. C’est pour cette raison que le prénom de mon fils n’est pas révéler et que je ne publie jamais de photo de lui où il est reconnaissable.

  • maman-conseils-pratiques

    C’est vrai que certains parents ne mesurent pas l’impact de leurs propos. Et les mots peuvent tellement faire mal !!! Je ne suis pas une maman parfaite et je le revendique. Cependant, ayant entendu tellement de « secrets », je fais attention à bien respecter ceux de mes enfants. Le respect doit être réciproque.

    • Maman chamboule tout

      Je pense que personne n’y arrive tout le temps, mais à force d’essayer on s’améliore forcément et on sensibilise aussi nos enfants au respect 😉

  • Allegretto

    J’ai plein de souvenirs honteux qui me reviennent en tête en lisant ton article. J’ai par exemple arrêté de sucer mon pouce parce que j’avais eu honte que ma mère en parle à une autre maman. C’est vrai qu’il faut veiller à ce qu’on révèle de nos enfants.

    • Maman chamboule tout

      J’ai aussi beaucoup de souvenirs liés à ce fameux pouce que je suçais en cachette jusqu’au collège… en revanche je ne crois pas que mes parents m’est mise mal à l’aise à ce sujet !

  • barbara v.

    Je découvre ton blog via Twitter. En lisant ton article, je vois surtout un papa qui est limite fier que son gamin ait une amoureuse, limite ça le rassure … Je ne sais pas du tout pourquoi j’ai pensé à ça, mais je suis bien d’accord quand tu parles de pudeur, j’ai toujours fait attention à ça avec mes 3 enfants (27, 20 et 11 ans), je me rends compte qu’aujourd’hui on est plutôt attentif à ce genre de choses, limite moi j’étais une martienne quand j’en parlais il y a 27 ans … A bientôt, bonne après midi

    • Maman chamboule tout

      Je suis enchantée que tu aies découvert mon blog ! En effet, je crois qu’il y a quelques années on ne voyait pas encore les choses de la même façon ! Et je te rejoins sur cette petite fierté du papa, je pense en effet maintenant que tu mets le doigt dessus que ça lui faisait sûrement un peu plaisir que son fils aime les femmes…
      belle soirée à toi !

  • Julia - Et maman tu deviendras

    Bonjour Amélie 🙂
    Se mettre à leur place… c’est la base de ces éducations, ces manières de penser dites « bienveillantes » et « positives » qui nous inspirent.
    Et comme le dit le nom de ton blog : ça chamboule tout !
    L’exemple que tu abordes dans ton article est très parlant. Il éclaire un peu plus sur l’intérêt de se mettre davantage à la place de son enfant et de le considérer comme un adulte.
    Merci pour ce partage 🙂
    Julia

    • Maman chamboule tout

      Bonsoir Julia, merci beaucoup pour ton commentaire ! En effet, en se mettant à la place des enfants on voit les choses différemment, j’ai d’ailleurs un billet sur ce sujet dans mes brouillons 😉

  • Pachamaman

    C’est dur de voir à quel point certains adultes oublient que les enfants sont des personnes à part entière, et qu’elles ont des sentiments. C’est à cause de ce genre d’intimidation que les enfants ne s’épanouissent pas complètement alors c’est quand même dommage… je sais que bientôt je vais être spectatrice de scènes qui m’interpelleront et me feront aussi peut-être de la peine, et que je ne pourrais rien y faire. Bibou n’est pas encore à la crèche, mais ça sera sûrement le cas d’ici la rentrée.
    Bref, j’espère que ce genre de réflexions sur les enfants va continuer à se répandre… c’est en élevant la voix qu’on y changera qqch j’espère ^^

    • Maman chamboule tout

      Je pense que les mentalités sont en train de changer (je suis d’un naturel particulièrement optimiste). Je vois de plus en plus de postes et d’articles sur le sujet du respect des enfants. En s’y mettant tous on changera les choses, j’en suis certaine 😉

Répondre à Pachamaman Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *