Allaitement

Coronavirus et allaitement

La semaine dernière, j’ai partagé en story sur Instagram un post concernant l’allaitement et le coronavirus. Plusieurs personnes ont réagi en me posant des questions… auxquelles je n’avais pas la réponse ! Comme c’est un sujet qui a l’air de vous préoccuper, j’ai rassemblé quelques informations afin de vous rassurer.

Alors oui, et plus que jamais, vous pouvez allaiter par les temps qui courent !

Pour être honnête je ne m’étais même pas posée la question. Ça me paraissait une évidence d’autant que, si j’ai tout bien compris, les jeunes enfants ne courent aucun risque face au coronavirus. 

Mais comme cela en souciait certaines, voici une petite synthèse des infos que j’ai glané et bien entendu je vous mets le lien en fin d’article.

Il est recommandé d’allaiter (oui, oui, encore plus que d’habitude) et ce même si vous avez contracté le covid19. 

allaitement

Ce virus ne fait pas exception et le corps de la femme réagira comme à chaque fois qu’il est exposé à un virus : à savoir qu’il intégrera dans son lait des anticorps adapté pour lutter contre cette maladie en particulier. 

Si la mère est au contact du covid19 la composition de son lait s’adaptera dans le but de protéger l’enfant au mieux et les anticorps présents dans le lait s’ajusterons pour lutter contre le virus. 

Si elle n’a pas été en contact avec le virus son lait contient tout de même des anticorps qui aideront l’enfant à lutter contre tout type de maladies. 

Les mamelons sont également équipés de « capteurs » capables de savoir si l’enfant est malade et donc d’adapter la composition du lait, une fois encore. Bref, si ça ne fonctionne pas dans un sens ça marchera dans l’autre (le corps humain m’étonnera toujours).

Si la maman est infectée il est donc recommandé qu’elle continue à allaiter à la demande en respectant les mesures de sécurité suivantes :

  • porter un masque à proximité de leur enfant (y compris pendant qu’elles le nourrissent),
  • se laver les mains avant et après avoir été contact avec lui (y compris pendant qu’elles le nourrissent)
  • nettoyer/désinfecter les surfaces contaminées,

 

Si la maman est trop malade pour donner le sein il est vivement conseillé qu’elle exprime son lait afin que son bébé puisse tout de même en profiter.

 

Bien entendu j’ai synthétisé et vulgarisé le contenu des études récemment publiée sur le sujet, mais vous retrouverez tout dans cet article de la Leche League.

 

Donc plus que jamais, le mot d’ordre du moment c’est open nibards ! En plus la tétée détend, et pas que l’enfant, quoi de mieux pour vivre un confinement le plus serein possible ?

 

Prenez soin de vous et de vos proches, restez cloîtrés !

 

 

 

Suivez maman chamboule tout !

11 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *