P'tits bouts de vie

Astuces positives – Partie 1 : la loi d’attraction

Chose promise…

Lorsque j’ai abordé le sujet du développement personnel, il y a quelque temps, je vous avais dis que je reviendrais sur les petits trucs qui m’aident au quotidien à être plus positive et à me sentir bien. Pour ce premier volet de mes astuces positives, j’ai envie de vous parler de la loi d’attraction.

La loi d’attraction : kesako ?

Il s’agit d’une théorie selon laquelle le positif attire le positif. J’ai découvert ce principe (scientifiquement prouvé, attention on deconne pas…) un soir sur Arte (qui dit chaîne sérieuse dit reportage sérieux, c’était ça où les ch’ti a petaouchnok les bains et comme je tiens à mes petites neurones…). J’avais joué de la zapette et lorsque je suis tombée sur ce programme j’ai tout de suite eu envie de poser ma télécommande pour en savoir un peu plus.

Je vais tenter un petit résumé scientifique (ne m’en voulez pas si il manque de précisions, c’est juste pour vous apporter une vue d’ensemble). C’est une explication très simpliste, les sciences n’étant pas ma tasse de thé, si vous voulez entrer dans les détails je vous invite à aller lire des articles bien plus complets (et bien plus indigestes) sur le thème.

Dans notre monde, tout est composé d’atomes qui sont regroupés ensemble pour former des molécules. Les atomes sont constitués d’électrons gravitant autour d’un noyau, lui-même composé de protons et de neutrons. Chaque électron émet une vibration, appelée fréquences vibratoires. Ces fréquences vibratoires étant plus petites que tout ce qui existe sur Terre, elles peuvent donc tout traverser.

Il a été mesuré que chaque atome et chaque molécule ont une fréquence vibratoire spécifique. Si on modifie un seul atome dans un objet, tout l’objet est modifié puisque sa fréquence vibratoire l’est également. Les lois de la physique quantique explique aujourd’hui en détails tous ces phénomènes (mais pas moi).

La conclusion de ce petit exposé scientifique de grande qualité (je vous entend rire au fond de la salle) est donc la suivante : “Nous attirons ce à quoi nous pensons le plus souvent”. Pour être plus précis, ce serait ce que nous vibrons, la vibration émise étant le sentiment qui associe la pensée et l’émotion. Les expériences scientifiques montrent que 2 vibrations identiques s’attirent irrémédiablement dans l’univers. 2 vibrations qui se ressemblent vont également s’attirer mais à une moindre mesure. Et 2 fréquences vibratoires différentes ne peuvent coexister au même endroit. Notre cerveau est un émetteur et un récepteur de vibrations.

Ainsi, nous avons la possibilité, et nous le faisons d’ailleurs en permanence, d’émettre des fréquences vibratoires vers l’extérieur par notre attention, et nous en recevons en retour. Le cerveau nous permet de nous brancher sur une certaine vibration et attire donc son équivalent vibratoire. Ensuite, c’est l’émotion associée qui va donner de la puissance à cette vibration et lui offrir un plus grand potentiel de réalisation.

Donc vous l’aurez compris (du moins j’espère) il s’agit d’être positif, d’avoir des pensés positives pour attirer ainsi à soi le positif. Ce documentaire m’ayant vraiment intéressé j’ai eu envie de m’essayer à cette façon d’être et de penser différemment pour voir si cela changeait quelque chose à mon quotidien.

J’ai commencé par tenter de remplacer toutes mes pensées négatives, dès que le les « interceptais » par des pensées positives, non pas en fumant la moquette pour être particulièrement gaie mais plutôt en cherchant ce qui pouvait être positif dans les situations qui, a fortiori, ne l’étaient pas.

Par exemple, ma chef que j’apprécie beaucoup, mais qui a un caractère de cochon quand elle est stressée, a piqué une crise. Au lieu d’être complètement angoissée car je déteste travailler dans une mauvaise ambiance et les situations conflictuelles me paralysent, je vais plutôt voir dans cet événement un exercice. C’est l’occasion pour moi de m’entraîner à rester calme, de tenter d’oser défendre intelligemment et calmement mon bout de gras pour apprendre à arrêter de me laisser faire, surtout si j’ai l’impression que je n’ai pas fait d’erreur. Ou si, option 2, j’ai bel et bien fait une erreur, c’est l’occasion de le reconnaître, d’apprendre de cette erreur et de progresser. Ça paraît tout simple comme ça, mais réussir à voir les choses sous cet angle positif m’a pris du temps, beaucoup de temps… mais je remarque que je réussi de plus en plus cet exercice machinalement maintenant.

Dans la foulée j’ai donc aussi compris qu’en donnant on recevait, logique me direz-vous, si les vibrations que l’on émet attirent celles que l’on va recevoir. J’ai donc compris que s’investir vraiment dans les attentions que l’on avait envers les autres changeait réellement quelque chose dans les relations, et au passage dans l’estime de soi.

Prenons l’exemple tout simple du « bonjour ça va ? » du matin, celui que l’on répète autant de fois que l’on a de collègues. Avant je prononçais cette phrase machinalement, sans vraiment me soucier de la réponse (non je ne suis pas un être sans cœur, c’est juste que je suis rarement bien réveillée le matin). Maintenant je fais attention à ce que me répondent les gens, je prends vraiment des nouvelles, je ne me contente pas d’énoncer des formules de politesse d’usage. C’est un exemple parmi tant d’autres mais je remarque que je suis de plus en plus attentive aux autres et qu’en général ils me le rendent bien. Y’aurait-il des fréquences vibratoires dans l’air ? Ce cercle vertueux donne envie de s’investir de plus en plus car on constate vite que cela nous fait du bien. Même si dit comme ça ça semble narcissique, en général ça se vérifie, faites une bonne action et hop, vous vous sentirez mieux !

Bien entendu les évolutions personnelles que je remarque, et sur lesquelles je travaille depuis maintenant presque deux ans, ne sont pas dûes qu’à la découverte de cette fameuse loi d’attraction. Je crois que du moment ou j’ai choisi d’entreprendre d’élever mon fils dans la bienveillance tout ça s’est un peu enchevêtré dans ma tête avec, également, l’envie de montrer l’exemple et d’appliquer les principes que j’ai envie d’inculquer. Mais j’avoue que les exercices auxquels je me prêtent régulièrement depuis la découverte de cette théorie m’aident beaucoup.

Dans le prochaine épisode on parlera méditation, mais je ne vous en dis pas plus pour l’instant, il faut savoir garder le suspens.

Et vous, vous connaissiez cette fameuse loi d’attraction ? Quelles sont vos astuces pour être positifs au quotidien ?

Suivez maman chamboule tout !

7 commentaires

  • Charlotte - Enfance Joyeuse

    Tu m’as appris plein de choses ! Je connaissais la loi d’attraction mais juste sous la forme : « le positif attire le positif ». J’ai beaucoup aimé ton explication scientifique claire à ce sujet 😉
    Il me tarde de découvrir tes autres articles à ce sujet! J’aime beaucoup l’idée !!
    Pour ma part, mes astuces pour rester positive ? Me concentrer sur le positif. Par exemple, j’écris sur des petits papiers des choses positives qui m’arrivent. Je les date. Et quand j’ai le cafard, j’ouvre mon petit pot et je lis mes petits mots. Ça fait du bien 😉 Sinon, yoga, méditation, lectures positives etc.. 😉
    A bientôt !

    • Maman chamboule tout

      Je suis contente de t’avoir appris des petits trucs, j’espère qu’ils te seront utiles ! La semaine prochaine tu en apprendras donc plus sur la méditation mais j’ai l’impression que tu connais déjà ! Je suis d’accord avec toi, les lectures positives sont également très importantes, elles favorisent notre état d’esprit et nous rendent plus réceptifs au positif 😉

  • Workingmutti

    Effectivement en général lorsqu’on dégage du positif, c’est contagieux, comme le rire ;). Et lorsqu’on est renfermé c’est sur qu’on invite pas vraiment à recevoir du bonheur et des paillettes. C’est énorme travail sur soi même que tu es en train d’accomplir et je te tire mon chapeau !

    • Maman chamboule tout

      Merci 😊 je ne suis pas prête d’arriver à les fins je pense, mais je suis tout de même plutôt fière de me rendre compte que je m’améliore ! En fait une fois qu’on a commencé on se sent mieux, du coup c’est finalement assez addictif !

  • maman-conseils-pratiques

    Personnellement, j’ai décidé, quand cela est possible, de laisser tomber les personnes négatives et qui savent toujours tout. Ce n’est pas facile, j’avoue mais cela fait un bien fou de ne plus les entendre médire, se lamenter, ne penser qu’à elles. Je me rapproche plutôt de personnes qui me tirent vers le haut. Comme cela fait du bien !!!! Et puis, je fais des compliments (que je pense vraiment) à ceux que j’aime, comme ça pour leur plaisir et le mien.

    • Maman chamboule tout

      Tu as raison, on sous estime souvent l’importance de complimenter notre entourage, mais aussi l’importance de leur dire qu’on les aime 🥰 exprimer nos sentiments fait un bien fou !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *